AUTO ECOLE ST CHRISTOPHE
15 rue de l'hotel de ville
06800  Cagnes-sur-Mer
cell
Menu

Tout savoir sur l'obtention du permis AM

Outre le permis B et le permis moto, l'Auto-Ecole Saint-Christophe vous propose également de passer votre permis AM à Cagnes-sur-Mer. Déroulement de la formation, documents à fournir, personnes et véhicules concernés... l'école de conduite vous dit tout. Contactez l'Auto-école Saint-Christophe pour prendre rendez-vous !

Déroulement de la formation en auto-école

Formation pratique en auto-école (permis AM)

La formation pratique est d'une durée de 7 heures.

Elle est constituée :

  • Partie code (cours sur règles de circulation, sensibilisation sur l'alcool et drogue, signalisation, etc.)
  • Conduite hors circulation avec parcours (parcours permis moto)
  • Conduite en circulation

Délivrance de l'attestation de suivi de formation par l’auto-école

  • À l'issue de la formation, l'auto-école vous délivre une attestation "option cyclomoteur" et procède à votre demande de titre sur le site ANTS qui vous expédira votre permis à votre domicile.
  • Pour les personnes désirant passer l'option quadricycle, joindre le bureau 04.93.20.18.38. 

Documents à fournir

Présence obligatoire d’au moins un des parents lors de l’inscription

  • Une autorisation parentale
  • Une photocopie recto/verso de la carte d’identité de l'élève
  • Une photocopie recto/verso de la carte d’identité d’un parent
  • Copie du livret de famille si nom différent
  • 2 Photos d’identité format officiel
  • Photocopie de l’ASSR 1 et l’ASSR 2
  • 1 Justificatif de domicile et attestation d'hébergement
  • 2 Enveloppes suivies 50 grs que vous allez chercher à la poste
  • 1 Photocopie du récépissé de recensement ou JAPD pour les plus de 16 ans.

Précisons

ASSR1 ASSR2 ou ASR

Elle est dispensée au collège et porte sur les règles de sécurité routière.

Elle est validée par l'attestation scolaire de sécurité routière en classe de 5ème (pour l'ASSR1) et en classe de 3ème (pour l'ASSR2).

Pour les personnes qui ne fréquentent pas d'établissement scolaire ou qui sont en apprentissage, cette formation théorique est validée par l'obtention de l'attestation de sécurité routière (ASR).

Attention : les ASSR de 1er niveau ou de 2ème niveau ou ASR sont obligatoires pour pouvoir s'inscrire à la formation pratique du BSR et n'autorisent pas le jeune à conduire un véhicule à moteur.

Personnes et véhicules concernés

Personnes concernées

Pour la conduite d'un 2 roues de 50 cm3 (ou 4 kW), 3 cas de figure se présentent.

*Jeunes atteignant 14 ans

La détention d'un permis de conduire avec la catégorie AM est obligatoire.

*Personnes nées après 1987

Elles peuvent continuer à conduire un cyclomoteur de 50 cm3 ou 4 kW si elles sont titulaires:

  • soit du permis de conduire.
  • soit du BSR.
  • soit d'un titre reconnu équivalent délivré par un État de l'Union européenne ou de l'Espace économique européen (EEE).

En cas de perte du BSR, il convient de s'adresser à l'établissement auprès duquel la formation a été suivie ou de la préfecture dont dépend cet établissement.

*Personnes nées avant le 31 décembre 1987

Elles peuvent conduire un cyclomoteur de 50 cm³ ou 4 kW sans formalité particulière, qu'elles soient ou non titulaires du permis de conduire.

Véhicules concernés

Depuis le 19 janvier 2013, le BSR (ou la catégorie AM du permis de conduire) est obligatoire pour conduire un cyclomoteur d'une cylindrée de 50 cm3 maximum dès l'âge de 14 ans.

Validité

La validité de la catégorie AM du permis de conduire est de 15 ans à compter de la date de sa délivrance. Cette validité est inscrite sur le document.

Pays concernés

Le BSR ou les permis de conduire obtenus avant le 19 janvier 2013 ne permettent de conduire cyclomoteurs ou quadricycles légers que sur le territoire national.

La catégorie AM du permis permet de les conduire dans tous les pays de l'Union européenne.

En cas de suspension, d'invalidation ou d'annulation du permis de conduire

En cas de perte totale de points, de suspension ou d'annulation du permis de conduire, le BSR permet de continuer à conduire un cyclomoteur ou un quadricycle léger sauf si une sanction judiciaire a étendu l'interdiction de conduire à ces véhicules (en cas de récidive d'alcoolémie par exemple).

Top